Les différents types de médiums

Il est possible d’établir une différence entre les médiums en les rangeant  dans deux grandes catégories.

Il y a donc :

  • Les médiums à effets physiques : ce sont  ceux-là même qui ont la capacité de provoquer des effets matériels ou des signes palpables.
  • Les médiums à effets intellectuels : ce sont donc  ceux-là même qui sont plus singulièrement propres à recueillir et à transmettre des communications plutôt intelligentes.

Il y a dans le sein de ces deux catégories, tout un tas d’autres sous catégories qui ne seront que des différences uniquement en rapport avec soit le médium ou à l’Esprit.

Les médiums à effets physiques

Concernant les médiums à effets physique on peut noter ces différentes sous catégories :

  • Les médiums typeurs : la manifestation de leur action sur les Esprits se fait le plus souvent  par des bruits et des coups frappés. C’est une fraction très fréquemment rencontrée.
  • Les médiums moteurs : ils permettent la plupart du temps une action des Esprits mettant en mouvement des corps inanimés. Ils sont aussi très habituels.
  • Les médiums à translations et à suspensions : lorsqu’ils permettent à un Esprit de se manifester, ils  produisent la translation aérienne et la suspension des corps sans vie dans l’espace sans qu’ils n’aient besoin d’un point d’appui. Ils sont plus ou moins inhabituels.
  • Les médiums à effets musicaux : leur influence est à l’origine du jeu de certains instruments de musique sans qu’il n y ai aucun contact. Ceux la sont vraiment très rares.
  • Les médiums à apparitions : ils ont une influence particulière sur les esprits, ils peuvent en général  provoquer des apparitions fluidiques ou même palpables, celles-ci sont alors visibles pour toute l’assistance. C’est un type très exceptionnel.
  • Les médiums à apports : L’influence de ces mediums peut servir d’intermédiaire  aux Esprits si ils ont besoin qu’on leurs  apporte des objets matériels. Ceux la aussi sont exceptionnels.
  • Les médiums nocturnes : ce n’est  que dans l’obscurité que leur action est susceptible d’être mise évidence. Mais cette catégorie est toujours mise en doute car caution à tricherie.
  • Les médiums pneumatographes : par leur influence, on peut obtenir une écriture directe. Ce type aussi est encore mis en doute car c’est souvent le fait de tricheurs.
  • Les médiums guérisseurs : c’est par l’imposition des mains ou encore par  la prière que leur influence agit. C’est une faculté que l’on attribue souvent à tous les vrais croyants.
  • Les médiums excitateurs : c’est surtout sur les autres que leur influence agit, et ils les poussent à écrire. Il s’agit ici par contre d’une influence magnétique, et non de l’intervention d’un esprit.

Les médiums à effets intellectuels

  • Les médiums auditifs : ils sont capables d’entendre les Esprits leur parler. Ils sont très populaires mais plutôt sujets à caution.
  • Les médiums parlants : ils ont la capacité de s’exprimer  sous l’influence des Esprits. Ils sont assez communs.
  • Les médiums voyants : ils sont capables de voir les Esprits sans même qu’ils ne soient endormis. Sujets à controverse.
  • Les médiums inspirés : à eux les Esprits  suggèrent souvent des pensées, la plupart du temps sans qu’ils ne s’en rendent compte, tantôt pour des actions habituelles de la vie, ou pour des travaux d’intelligence plus importants.
  • Les médiums à pressentiments : ils peuvent recevoir à certains moments, une intuition ou un pressentiment des choses, même pas si ce n’est pas très clair.
  • Les médiums prophétiques : c’est une variété de médiums inspirés ou dont la capacité repose sur des pressentiments, ils sont capables de recevoir avec le consentement de Dieu, des confidences d’intérêt général qu’ils sont tenus de révéler aux autres hommes. Bien sûr  Il peut être de faux prophètes.
  • Les médiums somnambules : ils disposent de l’assistance des Esprits dans un état de semi-somnambulisme.
  • Les médiums extatiques : ils reçoivent les révélations des Esprits dans un état d’extase. Ils sont souvent le jouet de leur propre imagination.
  • Les médiums peintres et dessinateurs : ils peignent ou font des dessins sous l’influence des Esprits. Nous parlons ici  de choses éclairées.
  • Les médiums musiciens : ils exécutent, composent ou écrivent de la musique sous l’influence des Esprits.
  • Les médiums écrivains : c’est sous l’influence des Esprits qu’ils écrivent. Dans ce genre on retrouve plusieurs catégories.
  • Les médiums mécaniques : ils se mettent à écrire sans être  conscient de ce qu’ils sont entrain d’écrire. Leur main est donc guidée de manière involontaire. Ils sont très rares.
  • Les médiums semi-mécaniques : lorsqu’ils ils écrivent leur main est guidée spontanément mais ils restent conscient des phrases qu’ils sont entrain d’écrire. Ce sont les plus communs.
  • Les médiums intuitifs : leur différence avec les médiums inspirés est le fait qu’ils ont besoin d’écrire la pensée qui leur est soufflée. Ils sont aussi très communs mais sujets à controverse.
  • Les médiums polygraphes : ils sont capables d’écrire et en même temps de changer d’écriture en fonction de l’Esprit ou avec l’écriture que l’Esprit avait de son vivant.  Ils peuvent être ordinaire ou des fois très rare.
  • Les médiums polyglottes : ils sont capables d’écrire dans des langues qu’ils ne connaissent et ne parlent même pas.
  • Les médiums illettrés : ce sont des médiums qui  ne savent pas écrire à la base, mais qui sous l’influence des Esprits peuvent soudain se mettre à écrire.

Laissez un commentaire